Enfin le gâteau !

Eh oui, enfin la fin d'un faux suspens dû surtout à un vrai problème de manque de temps. Alors, hop, hop, sans tarder, voilà enfin le gâteau d'anniversaire de Jedi Alban. Pour ceux qui aurait loupé le début de la fête avec les préparatifs et les jeux, c'est et ).

Bon, ce jour j'avais fait 2 gâteaux : un au chocolat (super rapide, dont vous trouverez la recette ici) et un aux carambars (tout droit sortit de chez Ciloubidouille comme d'hab ! : ) pour ceux qui n'aimeraient le chocolat. (Quoi, c'est possible un truc pareil ???!! Etrange certes mais possible).

Ensuite, c'est là que commence le rituel païen : on malaxe de la pâte d'amande rose avec un peu de colorant rouge :

GATEAU_ferrari_01

Et puis on recommence avec de la pâte d'amande blanche et du colorant jaune. Les gants sont conseillés afin de pas avoir l'air coupable à la fin du rite.

GATEAU_ferrari_02

Puis vient le moment que je préfère ; - p On enduit le gâteau d'une couche qui va permettre à la pâte d'amande d'adhérer au gâteau. Et à la maison, c'est toujours du nutella ....

GATEAU_ferrari_04

Après, facile, on dispose le fond rouge en pâte d'amande :

GATEAU_ferrari_03

Et pendant que je découpe et installe l'écusson jaune du logo Ferrari, Monsieur Mari (dont je ne pourrais décidement pas me passer !) découpe consciensieucement le 'fameux' cheval Ferrari dans un peu de pâte à sucre (ou d'amande, hein, c'est comme on veut). Pour se faire, on a trouvé le model sur internet, imprimé basiquement sur une feuille papier, puis découpé le model :

GATEAU_ferrari_05

On assemble le tout, et là attention, la magie opère .... tadammm :

GATEAU_ferrari_08

Et le revoilà en situation avec les bougies et surtout le copain au fond, le deuxième gâteau :

GATEAU_ferrari_06

Alors, pour le deuxième, on a fait simple : l'arrivée d'une piste de course. Pour la piste, de la pâte à sucre en noire, quelques images de drapeaux d'arrivée ou de l'écurie Ferrari. On trouve les images sur internet, on imprime, on découpe et on colle sur des cure-dents :

GATEAU_ferrari_11

Et surtout une belle banderolle d'arrivée, spéciale dédicace pour l'occasion.

GATEAU_ferrari_07

Voilà, rien de bien compliqué .... quoique ... C'est sans compter sur l'ingéniosité de M. Mari qui peut être très 'potache' s'il le veut.

Eh oui, lors de l'assemblage de tous ces petits éléments, il m'en a fait une bien bonne ! Ce n'est pas compliqué à faire mais c'est délicat car la plupart des élements sont petits. Et M. Mari, pour se simplifier la vie trouve parfois des solutions radicales qui ne sont pas sans conséquences. Voilà, le voyant se battre (à armes inégales bien sûr) avec la banderolle, je la lui prend gentillement en lui disant, t'inquiètes, je vais faire ... Oui mais !! Pendant que j'avais le dos tourné, M. Mari qui ne pouvais se contenter d'une simple colle UHU (pourtant éfficace) n'a rien trouvé de mieux que de mettre de la super glue pour coller la banderolle !!!

Eh moi, j'y mets les doigts en toute confiance ... et, est arrivé ce qui devait arriver. La banderolle m'est resté collée sur le doigt de manière (quasi) irrémédiable. Je n'ai pas de photo sur le début de la galère trop occupée que j'étais à rire avec M. Mari et a essayer désespérement de la décoller ! Juste une en cours d'étape.

GATEAU_ferrari_10

Il m'a fallu plus de 30 mn pour arriver à ce résultat. Vous auriez du voir la tête de mon doigt avec 2 cornes cure-dents pointant de chaque côté ! Pour info, je trempais le doigt dans du white-spirit, puis je grattais ... à peine un millimètre. Je trempais, je grattais, je trempais ... On a juste perdu presque une heure dans nos travaux.

Donc n'oubliez pas d'inclure ce 'temps' dans vos calculs pour les préparatifs ; - p

Allez, une dernière photo du plateau juste avant la pose des bougies :

GATEAU_ferrari_09

Jedi Alban était ravi. Ces copains aussi. Et les parents aussi ...

Bonne route à vous !